16e Colloque de la Relève VRM
La Fabrique de la ville

23 mai 2019
INRS – Urbanisation Culture Société, salle 2109
385, rue Sherbrooke Est (Montréal)

Événement gratuit et ouvert à tous. SVP confirmez votre présence à vincentv@ucs.inrs.ca 

Présentation de l’événement

Ce 16e Colloque de la Relève VRM à vocation multidisciplinaire est organisé par le réseau interuniversitaire de recherche et de connaissances sur la ville et l’urbain, Villes Régions Monde (VRM), et se tiendra à Montréal. Il donne aux chercheur-e-s en émergence la possibilité de présenter leurs résultats de recherche devant un public intéressé par les enjeux urbains. Cette activité permet également aux participant-e-s de soulever des questions et de débattre d’enjeux à partir d’études de cas et d’exemples comparatifs. Finalement, ce colloque est une occasion pour les étudiant-e-s de cycles supérieurs d’aborder des questions méthodologiques, entre autres choses, par rapport à l’incontournable question du choix de l’échelle d’analyse.

1er prix : 500$, 2e prix : 250$, 3e prix : 150$

Membres du jury

Harold Bérubé, professeur en histoire à l’Université de Sherbrooke
Jean-Philippe Meloche, professeur à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysages de l’Université de Montréal
Sophie L. Van Neste, professeure en études urbaines à l’INRS – Urbanisation Culture Société

Programme

8h30
Accueil des participants

9h – 9h05
Mot de bienvenue – Sandra Breux, directrice du réseau Villes Régions Monde et professeure en études urbaines à l’INRS-UCS

9h05 – 9h45
Conférence d’ouverture
L’urbanisme à l’heure du numérique
Nicolas Douay, Institut d’urbanisme et de Géographie Alpine de Grenoble

Résumé : Cette conférence pose la question de l’urbanisme à l’heure du numérique et propose une analyse de l’impact du numérique sur la pratique de l’urbanisme à travers quatre scénarios : le premier est celui d’un urbanisme algorithmique qui renouvelle la notion d’expertise et de rationalité. Le second correspond à un urbanisme « ubérisé » avec le développement de plateformes privées. Le troisième est celui d’un wiki-urbanisme avec des mobilisations citoyennes qui développement des modèles alternatifs. Le dernier est celui d’un urbanisme open-source par la transformation des pratiques des institutions en charge de l’aménagement. Ces quatre scénarios sont autant de directions possibles et surtout d’enjeux et processus articulés dans de nombreuses configurations locales qui se révèlent forcément hybrides.

 

Biographie : Professeur des Universités en Aménagement et Urbanisme à l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine de Grenoble (UMR PACTE) où il co-dirige le master « International cooperation in Urban Planning ». Après des études de doctorat en cotutelle entre l’Université de Montréal et Aix-Marseille Université, il a séjourné au Centre d’études français sur la Chine contemporaine (CEFC – Hong Kong) en 2008 et 2009, puis de 2015 à 2017. Il a enseigné à l’Université Paris Diderot de 2008 à 2018. Il a soutenu une habilitation à diriger des recherches en 2016 (publié aux éditions ISTE en 2018 « L’urbanisme à l’heure du numérique » / « Urban Planning in the Digital Age ») à l’Université Paris Sorbonne. Ses recherches font une large place aux approches comparatives entre l’Asie (Chine & Hong Kong), l’Europe (France) et l’Amérique du Nord (Canada) et se focalisent sur les politiques urbaines, les processus de planification territoriale et les usages du numériques dans l’aménagement.

9h45 – 10h15
Questions et discussions

10h15 – 10h30
Pause

Séance 1 – La participation citoyenne

10h30 – 10h45
Noémie Brazeau Béliveau, maîtrise en aménagement du territoire et développement régional, Université Laval
La participation citoyenne à l’échelle micro-communautaire: le cas des projets de ruelles vertes à Québec

10h45 – 11h00
Guillaume Béliveau Côté, doctorat en aménagement du territoire et développement régional, Université Laval
Les pratiques collectives micro-spatiales d’aménagement de l’espace public : Une nouvelle forme de mouvement social urbain ?

13h15 – 13h30
Maxime Boucher, doctorat en études urbaines, INRS-UCS
Les épreuves performatives de la concertation de quartier

11h15 – 11h30
Marie-Christine Tremblay, maîtrise en études urbaines, UQAM
Le droit à la Ville des femmes : les impacts des changements institutionnels à Montréal

11h30 – 11h40
Commentaire
Nadim Tadjine, étudiant au doctorat à l’École de design de l’Université Laval

11h40 – 12h00
Questions et discussions

12h00 – 13h00
Lunch sur place

Séance 2 – Ville et pouvoir

13h – 13h15
Claudia Alexandra Duque Fonseca, doctorat en anthropologie, Université Laval
Planifier la ville « par le bas ». Un regard anthropologique sur le processus d’urbanisation à Florencia (Colombie)

11h00 – 11h15
Catherine Bilodeau, maîtrise en aménagement du territoire et développement régional, Université Laval
L’activisme cycliste comme forme de participation citoyenne : la portée de la Bicitekas, tribu urbaine mexicaine à vélo

13h30 – 13h45
Yannick Latour Baumann, maîtrise en géographie, Université de Montréal
Espace nature, espace de pouvoir. Le cas du parc Frédéric-Back à Montréal

13h45 – 14h00
Julien Simard, doctorat en études urbaines, INRS-UCS
Parcours d’insécurité résidentielle et de déplacement chez des locataires vieillissants résidant en quartier central à Montréal

14h00 – 14h10
Commentaire
Benoît Lartigue, étudiant au doctorat en études urbaines à l’INRS-UCS

14h10 – 14h30
Questions et discussion

14h30 – 14h40
Pause

Séance 3 – Regards historiques et économiques

14h40 – 14h55
Jean-Vincent Bergeron-Gaudin. doctorat en science politique, Université de Montréal
Les mouvements de résistance à la gentrification : le cas de Montréal dans une perspective historique

14h55 – 15h10
Émile Baril, maîtrise en géographie, UQAM
Transformations de l’industrie du taxi de Montréal dans le contexte de néolibéralisation des métropoles : Le cas de Uber

 15h10 – 15h25
Louis-Pierre Beaudry, doctorat en sociologie, Université Laval
Les hauts et les bas de la Vieille Capitale : transformations de la structure socioéconomique de la RMR de Québec entre 1986 et 2016

15h25 – 15h40
Aba Sadki, doctorat en géographie, Université de Montréal
Mobilités Nord-Sud et production de nouvelles hiérarchies sociales à la ville de Marrakech (Maroc)

15h40 – 15h50
Commentaire
À confirmer

15h50 – 16h10
Questions et discussions

16h10
Retour sur les présentations avec Nicolas Douay

16h30
Annonce des lauréates et lauréats et remise des prix Jean-Pierre Collin

16h45 – 18h30
Cocktail du Colloque de la Relève

Contact et informations

Valérie Vincent (vincentv@ucs.inrs.ca)