Compte rendu – Vivre et analyser la crise sanitaire à Montréal

Quel est l’impact de la crise sanitaire de la COVID-19 sur le tissu social montréalais et québécois ? Pour répondre à cette question, huit étudiant.e.s à la maitrise en études urbaines, urbanisme et géographie ont pris une focale urbaine spécifique. Comment repenser la place des animaux en ville ? Comment la COVID-19 mobilise une approche au corps particulière dans les espaces du milieu carcéral ? Comment les frontières corporelles et sociales induites par la crise sanitaire peuvent servir d’angle d’analyse d’exclusion spatiale ? Quelle réponse communautaire aux enjeux de logement ? Quelles sont les répercussions sur les populations autochtones ?

Capsule thématique – Quand l’énergie dessine des villages : évolution, fonctionnement et avenir du système énergétique au Nunavik

Cette capsule vise à dresser un portrait global de l’évolution de la dépendance des villages nordiques en observant son effet sur l’habitation, l’urbanisation et le développement au Nunavik. Quelles sont les causes de cette dépendance? Comment se structure, en termes administratifs et sociopolitiques, le système énergétique nordique de nos jours ? Et, en jetant un regard vers le futur, existe-t-il des alternatives renouvelables viables et souhaitables dans l’Arctique ?

Place à la relève! – Jérémy Gelb (INRS)

Cette thèse se penche sur la multi-exposition des cyclistes aux pollutions atmosphérique et sonore. Elle permettra de mieux comprendre les facteurs de l’environnement urbain contribuant à la surexposition des cyclistes. Ces informations pourront autant être utiles à des décideurs planifiant de futures infrastructures cyclables, qu’à chaque cycliste cherchant à favoriser sa santé et sa sécurité.

Place à la relève! Steffen Lajoie (Université de Montréal)

En Colombie, comme dans plusieurs pays du Sud global, la vie publique et politique de ces quartiers est marquée par la criminalité et la violence. Au vu de ces problèmes infrastructurels, économiques et sociopolitiques préexistants, comment ces milieux font-ils face aux défis et risques supplémentaires que posent les changements climatiques? Ce projet de recherche explore cette question avec pour objectif d’intégrer les questions de justice sociale à la pratique des urbanistes, soit d’ancrer localement leurs réponses à des risques changeants et imprévisibles.

Place à la relève! – Vincent Jarry (INRS)

Selon certaines études, au-delà de la quantité de voies cyclables, plusieurs éléments de qualité influencent grandement la décision d’utiliser un vélo pour se déplacer en ville. Cependant, à l’heure actuelle, peu d’outils sont disponibles pour évaluer cette qualité, qui varie probablement beaucoup d’un type de voie cyclable à l’autre. Ainsi, cette recherche s’attardera à évaluer la qualité des voies cyclables de Montréal, Laval et Longueuil selon trois dimensions clés : l’exposition aux polluants, l’état de la chaussée et la sécurité des déplacements.