Tiers-lieux : l’ambivalence d’un terme face à une socialisation protéiforme

Le terme de tiers-lieu est utilisé pour la première fois par le professeur de sociologie urbaine Ren Oldenburg en 1982. Il l’explicite dans le premier chapitre de son ouvrage The Great Good Place en 1989. D’après lui, il s’agit d’un espace entre le lieu de travail et celui de la résidence, il le compare à l’agora ou au lavoir d’antan. Ces lieux sont propices aux échanges, à des formes renouvelées de socialisation, dans un contexte où justement il y a peu d’espaces favorisant les relations sociales. Il définit ces espaces comme étant 

Colloque: Perspectives féministes sur le logement des femmes

Ce colloque a pour but de rassembler des chercheur.es, professionnel.les, praticien.nes des milieux universitaire et communautaire qui travaillent (ou qui s’inscrivent) dans une perspective féministe et intersectionnelle afin de faire état des recherches sur les femmes et le logement en vue de construire un agenda de recherche commun.