Suburban Governance A Global View

Comprendre la ville et le développement urbain nécessite de comprendre l’expansion suburbaine actuellement à l’œuvre. En effet, le territoire de la banlieue connait des changements profonds (étalement urbain, diversification et mutation des formes) qui viennent modifier le rapport entre centre et périphérie, mettant en question certaines des théories propres aux études urbaines.

En savoir plus...

Des sociétés distinctes. Gouverner les banlieues bourgeoises de Montréal, 1880-1939

Avec cette publication, Harold Bérubé met en perspective le retour à l’autonomie de 15 municipalités suburbaines de Montréal lors des défusions de 2006, à partir d’un regard historique posé sur trois d’entre elles, Westmount, Pointe-Claire et Mont-Royal. Il s’intéresse ainsi aux arguments identitaires mis de l’avant lors des débats sur la réorganisation municipale, démontrant que le caractère distinct de ces municipalités suburbaines est moins une distinction ethnolinguistique qu’une distinction sociopolitique.

En savoir plus...

Aménagement et urbanisme au Québec. D’où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous?

Voici donc un aperçu des circonstances et des faits qui ont entouré l’accomplissement des principaux gestes fondateurs à partir de la Révolution tranquille. Le rapport d’une société avec le territoire qu’elle occupe découle de son histoire, de ses valeurs et de sa culture. L’idée de planifier l’organisation spatiale des villes et des régions a mis beaucoup de temps à atteindre les sphères politiques. Encore dans les années 1950, la notion d’urbanisme demeurait presque inconnue. Pourtant, le Québec de la première moitié du XXe siècle a vu une étonnante diversité de réalisations qui annonçaient l’urbanisme et l’aménagement du territoire.

En savoir plus...

Usages populaires de l’espace

Ce dossier de la revue Espaces et Sociétés a, selon les deux directeurs de publication invités, Thomas Sauvadet et Marie-Hélène Bacqué, trois ambitions principales. D’abord, analyser la genèse socio-économique des usages populaire de l’espace (rues, places publiques, parcs, quartiers, etc.), puis, de décrire les spécificités culturelles locales, régionales ou autres de ces usages et finalement rendre compte des multiples représentations de ces usages populaires de l’espace.

En savoir plus...