En guise de prélude est une émission radiophonique qui invite l’auditoire à partir en balade avec deux professionnels de recherche du réseau Villes Régions Monde.

Chaque épisode audio présente et introduit des thématiques en lien avec les études urbaines au Québec. Ces épisodes s’adressent autant aux personnes du milieu universitaire qu’aux personnes issues des milieux de pratique. L’objectif est de constituer un dialogue sur un enjeu d’actualité, à partir du point de vue de chercheur.e.s, de professionnel.le.s, d’élu.e.s ou d’artistes qui s’intéressent, d’une façon ou d’une autre, à la ville. Les intervenantes et intervenants sont autant des personnes qui l’habitent, l’administrent ou la façonnent. La notion de « prélude » fait ainsi référence au fait « de se mettre dans le ton », d’introduire, ou de débuter. La série de baladodiffusions En guise de prélude veut ainsi jouer un rôle introductif et constituer une ouverture à certains sujets urbains qui nous tiennent à cœur.

Les animateurs

Maude Cournoyer-Gendron et Antoine Guilbault-Houde sont des professionnel.le.s de recherche et travaillent pour le réseau VRM. Ils sont tous deux diplômé.e.s du programme de maîtrise en études urbaines de l’INRS – Urbanisation Culture Société.

En guise de prélude S02E01 – La mobilité à Montréal

Que nous réserve le futur de la mobilité à Montréal ?  Comment les gens se déplacent-ils en ville ? La voiture est-elle  toujours le mode de transport le plus utilisé ? Quelle est la part modale pour chacun des moyens de transports ? Comment intégrer les différents services de transport pour réduire l’utilisation de l’automobile ? Avec l’implantation de la nouvelle Autorité régionale de transports métropolitains et l’élection de la nouvelle administration municipale à l’automne 2017, voilà plusieurs questions qui nous semblent pertinentes.

Afin d’apporter un éclairage à ces enjeux complexes, l’équipe d’En guise de prélude est allée à la rencontre de trois expert.e.s en la matière :

 

Philippe Schnobb, président du CA de la Société de transport de Montréal (STM), Paula Negron-Poblete, professeure à l’École d’urbanisme et d’architecture du paysage de l’Université de Montréal et Florence Paulhiac-Scherrer, professeure en études urbaines à l’UQAM et titulaire de la Chaire in Situ Innovations en stratégies intégrées transport-urbanisme.

 

 

      

Informations utiles

La chaire In.Situ

Sonia Chardonnel, Florence Paulhiac Scherrer et Franck Scherrer, « La prise en compte des inégalités socio-spatiales dans les politiques de mobilité : Vers de nouvelles catégories de pensée et d’action  », VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement [En ligne], Hors-série 11 | mai 2012, mis en ligne le 07 mai 201

Negron-Poblete, Paula et Florence Paulhiac Scherrer (dir.) (2017). VILLES À VIVRE. Le quotidien métropolitain entre ancrage et mobilité, Québec, Collection « Études urbaines » Presses de l’Université Laval, 357 pages.

Negron Poblete, Paula, « Arrimer les compétences individuelles des personnes âgées et l’accessibilité des territoires de banlieue pour une mobilité durable », VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement [En ligne], Hors-série 11 | mai 2012, mis en ligne le 02 mai 2012

Autorité régionale de transport métropolitain

Enquête Origine-Destination 2013. Réseau de transport métropolitain

En guise de prélude S01E02 – Les banlieues

Arpent_antoine2Lorsqu’on pense à la banlieue, une panoplie d’images nous viennent en tête : le calme, la tranquillité, la maison unifamiliale, mais aussi le trafic automobile et l’étalement urbain. Nous sommes devant des images contrastées d’un milieu de vie qui concerne plus de la moitié de la population en Amérique du Nord. Mais qu’en est-il réellement de nos jours? La banlieue est-elle toujours celle qu’on se représente, c’est-à-dire celle des maisons unifamiliales et des centres commerciaux ?

Pour faire un bref historique de la construction de la banlieue au Québec et pour mieux comprendre les transformations, nous avons rencontré Sébastien Lord, professeur à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysages de l’Université de Montréal, membre du réseau Villes Régions Monde et chercheur au sein du Groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues.

Cette démarche nous a permis d’avoir une meilleure compréhension de la réalité de la banlieue et du territoire suburbain et surtout, de mieux saisir les transformations en cours.

Toujours dans le but d’en apprendre davantage sur les banlieues, nous avons rencontré Charlotte Montfils-Ratelle et Justin Verville-Alarie qui nous ont parlé de l’Arpent, une nouvelle firme d’urbanisme à but non lucratif, dont la mission est l’actualisation des territoires de banlieue. Comment faire, donc, pour adapter les territoires de banlieue à leur nouvelle réalité?

À découvrir dans ce troisième épisode d’En guise de prélude !

 IMG_1571IMG_1584IMG_1581

Informations utiles

Le groupe interdisciplinaire de recherche sur les banlieues (GIRBa).

Le site web de l’Arpent

La page de Sébastien Lord, sur le site web de la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal.

Fortin, Andrée, Carole Després et GenevièveVachon (Dir.), 2002. La banlieue revisitée. Montréal, Québec: Éditions Nota Bene.

Fortin, Andrée, Carole Després et GenevièveVachon (Dir.), 2011. La banlieue s’étale. Montréal, Québec: Éditions Nota Bene.

Lessard, Guillaume (2017). Le mouvement des mini-maisons au Québec. L’Arpent.

Lord, Sébastien et Carole Després (2012) « Vieillir dans la ville étalée : enjeux, éléments de solution et défis de mise en œuvre », In Vieillissement et enjeux d’aménagement : regards à différentes échelles, Negron-Poblete P., Séguin A-M (Dir.). Presses de l’Université du Québec, p. 120-154

Lord, Sébastien, Carole Després, & Thierry Ramadier. (2011). When mobility makes sense: A qualitative and longitudinal study of the daily mobility of the elderly. Journal of Environmental psychology, 31(1), 52-61.

En guise de prélude S01E01 – Les élections municipales

120px-Vote_icon.svgEn ces temps de campagne électorale, il est opportun de s’attaquer à la question des élections municipales au Québec. Il est souvent dit que la population ne s’intéresse pas (ou peu) au palier municipal : taux de participation « anémique », méfiance envers les élu.e.s dans la foulée de la commission Charbonneau, idée que ce sont toujours les mêmes qui ont le pouvoir ou que les « vrais » enjeux sont décidés ailleurs. Est-ce vraiment le cas? Pour vérifier quelques-unes de ces idées préconçues qui tracent un portrait plutôt sombre de la situation, nous sommes allés à la rencontre de la professeure Sandra Breux (INRS – Urbanisation Culture Société), membre et fondatrice du Laboratoire sur les élections locales (LABEL).Screenshot-2017-10-26 Les partis politiques LABEL - Laboratoire sur les élections locales

Sommes-nous devant un renouveau de la classe politique municipale? Le palier municipal est-il réellement apolitique? Les taux de participation sont-ils aussi désastreux que certains médias l’affirment? Les femmes réussissent-elles à franchir le fameux « plafond de verre » qui les tiendrait loin des postes électifs?

À la suite d’un portant éclairé dressé par Sandra Breux, nous sommes partis en direction de Sherbrooke pour rencontrer l’une des chargées de projet à l’organisme Promotion des Estriennes pour initier une nouvelle équité sociale, dont le travail est de faire en sorte que plus de femmes se présentent à des postes électifs, dont les postes de maire, de conseillères et de préfètes de MRC. Et ça semble fonctionner! Depuis la naissance de l’organisation dans les années 1990, la situation s’est, de toute évidence, améliorée. Seulement à Sherbrooke, le nombre de candidates a fait un bon de 10 % entre l’élection de 2013 et celle de 2017. Toutefois, il existe encore maintes barrières pour les femmes en politique en 2017, ce que nous explorons avec Solange Masson, chargée de projet pour PÉPINES.


Informations utiles

Le Laboratoire sur les élections locales (LABEL).

*L’entretien avec Sandra Breux a été réalisé avant que les chiffres préliminaires soient tous disponibles, des données plus récentes sont disponibles ici.

Bande dessinée sur les partis politiques.

Pour en savoir plus sur l’organisme PÉPINES.

La trousse à outils des PÉPINES.

CALENDRIER

Calendrier des événements passés et à venir en études urbaines. Cette section présente les événements organisés par VRM ainsi que d’autres événements organisés par des collaborateurs du réseau.

CONTENU VRM

Capsules thématiques, recensions d’ouvrages en études urbaines, et comptes rendus d’événements. Cette section contient des documents produits par les membres de VRM et par l’équipe des professionnels.

BALADOS

Une émission radiophonique qui invite l’auditoire à partir en balade avec deux professionnels de recherche du réseau. Chaque épisode audio présente et introduit des thématiques en lien avec les études urbaines au Québec.