Cycle de conférences / Conferences cycle

Regards croisés sur les études urbaines au Québec et en Colombie-Britannique / Crossing paths, crossing perspectives : urban studies in Quebec and in British Columbia

Hiver-printemps 2021 / Winter-Spring 2021

Inscription obligatoire / Registration required

 

Conférences gratuites et ouvertes à tous. Inscriptions obligatoire pour obtenir le lien Zoom de chacune des conférences. SVP écrire à Valérie Vincent (vincentv@ucs.inrs.ca). Événement bilingue. Les conférences seront traduites simultanément en français ou en anglais selon la langue parlée par le conférencier ou la conférencière.

Free conferences. Registration required, please write to Valérie Vincent (vincentv@ucs.inrs.ca) to obtain Zoom link. Bilingual event. Conferences will be simultanously translated in French or English depending on the language spoken by the speaker.

Mercredi, 24 février 2021
Sandra Breux et Pascale Nycz (INRS)
Les études urbaines au Québec : regards sur les dix dernières années (English)

12h00 – 13h00 (heure de Montréal)
9h00 – 10h00 (heure de Vancouver)

L’objectif de notre présentation est de dresser un rapide portrait des études urbaines au Québec depuis une décennie, au regard notamment de certaines tendances qui semblent marquer le domaine à l’échelle internationale. À partir de l’analyse de plus de 2000 publications en études urbaines, nous identifierons les quatre grandes thématiques qui dominent le champ et leur évolution par rapport au dernier bilan réalisé il y a plus de dix ans. Notre analyse permettra de saisir quelques enjeux, forces et limites des études urbaines au Québec en comparaison aux tendances qui caractérisent le domaine actuellement.

Vendredi, 19 mars 2021
Anthony PERL (Université Simon Fraser)
Les grands enjeux de Vancouver : le développement du transport à Lotusland (English)

11h00 – 12h00 (heure de Vancouver)
14h00 – 15h00 (heure de Montréal)

À Vancouver, le développement des grandes infrastructures de mobilité – autoroutes et transport en commun rapide – est à la fois unique au Canada et basé sur un mode d’organisation des villes répandu au pays. Cette présentation portera sur l’ambivalence urbanistique et l’équivoque politique qui ont été mises au jour à la suite du développement des grandes infrastructures de mobilité à Vancouver. Le contenu de la présentation est tiré de l’ouvrage Big Moves: Global Agendas, Local Aspirations, and Urban Mobility in Canada, rédigé en collaboration avec Matt Hern et Jeffrey Kenworthy et publié par McGill-Queen’s University Press en 2020.

Lundi, 22 mars 2021
Hélène BÉLANGER (UQAM)
Inégalités d’accès au logement et logement social dans la région montréalaise (English)

12h00 – 13h00 (heure de Montréal)
9h00 – 10h00 (heure de Vancouver)

La région montréalaise serait la plus abordable des grandes régions métropolitaines canadiennes. Les coûts d’achat d’habitation et des loyers plus bas lui donneraient cette position enviable par rapport aux régions de Toronto et de Vancouver. Cette relative abordabilité cache néanmoins d’importantes inégalités d’accès chez les ménages locataires de la grande région montréalaise. Après avoir dressé un bref portrait de la situation montréalaise, la deuxième partie de la présentation s’attardera à l’état des lieux de la recherche s’intéressant aux questions d’inégalités d’accès au logement et au logement social dans la région montréalaise.

Vendredi, 26 mars 2021
Marie-Soleil CLOUTIER (INRS), Florence PAULHIAC (UQAM) et Sophie L. VAN NESTE (INRS)
La mobilité durable à l’épreuve des études urbaines (English)

12h00 – 13h15 (heure de Montréal)
9h00 – 10h15 (heure de Vancouver)

Ce panel de trois chercheures a pour ambition de présenter comment la mobilité urbaine est saisie par les études urbaines, à travers trois regards pluridisciplinaires. L’émergence des principes de durabilité a orienté certaines recherches sur les modalités de constructions de l’action collective urbaine, et la capacité des acteurs à produire des politiques nouvelles dans ce domaine, en lien notamment avec l’urbanisme. Mais cet impératif a également mis de l’avant des enjeux sociaux au cœur des pratiques de mobilité, notamment ceux relatifs à la vulnérabilité des populations et à leur sécurité. Enfin, les impératifs de la transition écologique et des changements climatiques ont réifié ces perspectives en amenant un sentiment d’urgence d’agir, mais aussi une reconnaissance croissante des risques d’une action publique décalée par rapport aux contextes des territoires, des institutions locales, et des pratiques.

Vendredi, 9 avril 2021
Yushu ZHU (Université Simon Fraser)
Logement social dans le Grand Vancouver : contexte et stratégies appliquées à l’échelle municipale (English)

11h00 – 12h00 (heure de Vancouver)
14h00 – 15h00 (heure de Montréal)

Dans le Grand Vancouver, l’accès à des logements abordables se fait rare et les disparités socioéconomiques en matière de logement sont de plus en plus marquées. La demande de logements sociaux abordables est donc à la hausse dans l’agglomération, en particulier chez les personnes âgées et les familles. Cette présentation traitera de la politique de logement social en Colombie-Britannique, de la typologie et de la couverture démographique associées au logement social dans le Grand Vancouver ainsi que des mesures prises à l’échelle municipale pour favoriser l’accès au logement. L’exposé portera aussi sur les défis qui se posent pour le secteur du logement social.

Vendredi, 23 avril 2021
Stéphane GUIMONT MARCEAU, Raphaëlle Ainsley Vincent et Naomie Léonard (INRS)
Quand les études autochtones rencontrent les études urbaines (English)

12h00 – 13h00 (heure de Montréal)
9h00 – 10h00 (heure de Vancouver)

À partir du cas du Québec, cette présentation dressera un portrait sommaire de la confluence entre deux disciplines qui ont parfois été considérées comme mutuellement exclusives. Nous nous attarderons à comment les études urbaines posent, ou non, la question des Autochtones vivant en milieu urbain ; quels sont les défis conceptuels, épistémologiques et méthodologiques soulevés par l’étude des histoires et contemporanéités autochtones dans les villes coloniales de peuplement ; et à comment ces défis obligent non seulement à redéfinir la ville, mais à changer de paradigme pour l’appréhender.

Vendredi, 30 avril 2021
Meg HOLDEN (Université Simon Fraser)
Les tendances de la dernière décennie en études urbaine : perspectives vancouveroises (English)

11h00 – 12h00 (heure de Vancouver)
14h00 – 15h00 (heure de Montréal)

Cette présentation tracera les contours d’un brusque changement de paradigme dans la façon de voir les villes entre 2010 et aujourd’hui; elle traitera notamment de la mobilité et des espaces publics urbains, des objectifs de croissance et des quartiers ainsi que de la participation et de la représentation du public. Des enjeux récurrents relatifs à l’abordabilité selon également abordés, de même que certaines préoccupations constantes associées au quartier Downtown Eastside de Vancouver. L’analyse présentée repose sur le contenu de mémoires de maîtrise en études urbaines rédigés dans le cadre du programme d’études urbaines de l’Université Simon Fraser entre 2009 et 2019.