Les 7e Rencontres VRM

Encourager les initiatives citoyennes : comment, pourquoi et jusqu’où ?

28 et 29 novembre 2019
Espace Fullum
1431, rue Fullum, Montréal

Inscription obligatoire (voir plus bas) 

Événement Facebook à partager

Contexte

Depuis quelques années, on constate l’émergence de formes alternatives d’engagement politique, peu ou pas coordonnées, plus ou moins ponctuelles et portant sur des enjeux urbains spécifiques (verdissement, alimentation, logement, projets écoénergétiques, etc.). Des individus, seuls ou en petit groupe, décident de s’organiser à l’échelle du voisinage, du quartier ou de la ville pour développer des projets collectifs. Ces initiatives se caractérisent par une forte autonomie : les participants définissent la nature et l’organisation du projet et gardent son contrôle. Ils décident ainsi d’agir directement, au lieu de faire des revendications auprès des autorités publiques. Il s’agit d’un mouvement diffus et décentralisé qui potentiellement inclut un nombre assez important de personnes, qui agissent dans un objectif de changement social.

Parallèlement à ce mouvement, il y a de plus en plus d’organisations de la société civile et des autorités publiques qui encouragent des initiatives autonomes. L’objectif est d’aider ces initiatives à durer et à se multiplier. On parle ainsi d’ « activer » les initiatives et de les « amplifier » en mettant en place des mesures de « facilitation » ou d’« accompagnement» des pratiques. L’aide prend différentes formes : formation, aide à l’organisation, octroi de petits budgets, dons en nature, mise en relation, assouplissement des réglementations, occupation d’espaces ou de locaux gratuitement ou à un coût symbolique, etc. Cette aide est ponctuelle et se veut non intrusive. Les initiateurs conservent l’autonomie de leur projet.

Objectif

L’objectif de ces 7e Rencontres VRM est de mettre en relation ces deux mouvements qui se recoupent en partie mais pas complétement. Les initiatives citoyennes incluent des actions à l’échelle du micro-quartier dont un petit nombre reçoit de l’aide formelle. Les programmes d’accompagnement concernent des initiatives très disparates venant de citoyens, mais aussi de groupes déjà bien constitués et professionnalisés.

Cet événement d’une journée et demi vise à mieux comprendre l’articulation entre les deux logiques d’action et de comprendre les points de tension. De quoi sont faites ces initiatives citoyennes ? Comment se positionnent les organismes qui ont pour mission de favoriser la participation, dans cette configuration en transformation ? Et jusqu’où peut-on encourager les citoyens à intervenir sur et dans leur milieu ?

Les Rencontres VRM constituent une occasion d’échanges entre chercheurs et acteurs intéressés par les questions touchant au développement des communautés et à l’aménagement des quartiers et des villes. Organisé depuis 2010, l’événement vise à encourager et favoriser les échanges entre les chercheurs et les professionnels des milieux gouvernementaux et associatifs. Les représentants de diverses communautés de pratique de même que les étudiants, les chercheurs et les citoyens engagés dans leurs milieux sont conviés à ces 7e Rencontres VRM.

Cet événement s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche partenariale « La participation informelle : une voie alternative vers l’action politique?», financé par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada – CRSH ( CRSH No. 890-2015-0107) et dont l’équipe de recherche est composée de Laurence Bherer (UdeM), Geneviève Cloutier (U. Laval), Stéphane Dubé (Institut du Nouveau Monde), Pascale Dufour (UdeM), Stéphanie Gaudet (U. d’Ottawa), Isabelle Gaudette (Centre d’écologie urbaine de Montréal), Alain Meunier (Communagir) et Françoise Montambeault (UdeM),

Déroulement de l'événement

Les 7e Rencontres VRM sont structurées autour de quatre « Cafés des Savoirs » qui se dérouleront les 28 et 29 novembre 2019, dans les locaux de l’Espace Fullum à Montréal. À chaque café, quatre courtes présentations viendront initier la réflexion. Suivra une période de discussion en tables (environ 10 personnes par table).  La particularité d’un Café des Savoirs est de permettre des discussions libres et de placer les préoccupations des participants au cœur du débat. Cette formule donne lieu à l’éclairage de problèmes partagés ou à l’identification de pistes de solutions. Il s’agit d’une occasion d’échanges directs entre les chercheurs et les professionnels sur des questions qui interpellent ces deux communautés, parfois en des termes différents.

À qui s'adressent les 7e Rencontres VRM ?

Les 7e Rencontres VRM visent à réunir des professionnels, des représentants de la société civile, des universitaires et toutes personnes intéressées par ces questions pour discuter et échanger sur les initiatives citoyennes et les actions d’accompagnement.

 

Programme préliminaire

Animation de l’événement : Myriam Fahmy

Jeudi, 28 novembre 2019

11h45 – 13h00 / Accueil et inscription (lunch servi sur place)

13h à 13h30 / Mots de bienvenue

13h30 – 15h00 / Café des Savoirs 1
Les initiatives citoyennes : de quoi parle-t-on? Une tentative de définition

S’appuyant sur les faibles taux de participation aux élections, certains travaux diagnostiquent une apathie politique de nos sociétés. Or, d’autres études montrent que c’est surtout la participation conventionnelle qui est en baisse. Des formes alternatives d’action politique émergent un peu partout. De quoi sont faites ces formes alternatives ? Comment les initiatives citoyennes contemporaines se distinguent-elles des expériences passées ? Où cette participation citoyenne se situe-t-elle par rapport au champ de la participation ?

Intervenants.es

Laurence Bherer, U. Montréal
Hugo Lavoie, Radio-Canada
Pascale Dufour, U. Montréal
Patrick Dubé, Maison de l’innovation sociale

15h00 – 15h30 / Pause

15h30 – 16h30 / Lecture commune des grandes tendances qui affectent l’émergence des initiatives citoyennes. Avec Stéphanie Gaudet, U. Ottawa

16h30 – 18h00 / Cocktail de réseautage

Ruelle No 13 (Montréal) / Photo : Valérie Vincent

Comité organisateur

Laurence Bherer, professeure en science politique à l’Université de Montréal
Geneviève Cloutier, professeure à l’École supérieure d’aménagement et de développement régional de l’Université Laval
Alain Meunier, conseiller en recherche et développement, Communagir

Informations et inscriptions

Inscription obligatoire (paiement en ligne seulement par carte de crédit)

  • Tarif régulier : 50.00$ (taxes incluses)
  • Tarif étudiant / OBNL : 30.00$ (taxes incluses

Vendredi, 29 novembre 2019

8h00 – 8h30 / Accueil (café et croissants)

8h30 – 8h45 / Mot de bienvenue et déroulement de la journée

8h45 – 10h15 / Café des Savoirs 2
Comment encourager les initiatives citoyennes ?

Les municipalités et les OSBL sont bien conscientes de l’intérêt et de la demande des citoyens pour ces nouvelles formes d’engagement. Au Québec, plusieurs villes et organisations offrent une aide pour soutenir les citoyens dans leur projet (mini-subvention pour l’achat de matériel, permission d’occuper un espace, dons ou prêts de matériel, formation et parrainage etc.). De quelle forme est l’appui requis par les citoyens ? Quel rôle jouent les organismes et les institutions dans ces initiatives citoyennes ? Quelle est la visée des programmes qui encouragent les initiatives citoyennes ?

Invervents.es

Geneviève Cloutier, Université Laval
Marianne Garnier, Sauve ta bouffe
René Audet, UQAM
Isabelle Gaudette, Centre d’écologie urbaine de Montréal

10h15 – 10h45 / Pause

10h45 – 12h15 / Café des Savoirs 3
Quand les citoyens s’engagent : quels sont les enjeux et les points de friction autour et au sein des initiatives citoyennes?

Les citoyens perçoivent l’aide comme étant un encouragement, mais ils ont aussi l’impression que les municipalités et les OSBL sous-estiment les ressources nécessaires pour mener à bien leurs projets. Comment les municipalités et le gouvernement plus largement peuvent-ils ajuster les pratiques balisées, de manière à inscrire les préoccupations citoyennes à l’agenda, tout en se gardant de se décharger sur eux de leurs responsabilités? Comment les intentions des citoyens convergent-elles ou divergent-elles avec les programmes d’aide ou avec les structures de concertation en place?

Intervenants.es

Françoise Montambeault, U. Montréal
Pauline Wolff, Centre d’étude en responsabilité sociale et éco-citoyenneté
Marie-Christine Dubuc, La Pépinière
Dominic Lapointe, UQAM

12h15 – 13h30 / Lunch sur place

13h30 – 15h00 / Café des Savoirs 4
Initiatives citoyennes et gouvernance locale : pourquoi encourager et faciliter les actions citoyennes?

La durée des initiatives citoyennes dans le temps peut être un enjeu. Les projets et démarches sont souvent plus exigeants qu’il n’y paraît et les risques d’essoufflement sont importants. Aussi, la fragmentation des initiatives dans l’espace de la ville ne remet pas forcément en question les décisions publiques. Comment les initiatives contribuent-elles à organiser la vie collective? Comment ces initiatives s’arriment-elles aux projets déjà en place et aux structures de concertation en place ? Comment contribuent-elles à la création d’autres projets et démarches? Comment les initiatives citoyennes constituent-elles une forme d’expérimentation? Comment les initiatives citoyennes témoignent-elles d’une évolution des valeurs par rapport à la participation citoyenne?

Intervenants.es

Caroline Gagnon, Université Laval
Alain Meunier, Communagir
Sylvain Lefevre, UQAM
Karine Théorêt et Camille Butzbach, Solon

15h00 à 15h30 / Pause café

15h30 à 16h30 / Les enjeux orphelins avec Stéphane Dubé, Institut du Nouveau Monde

Formulaire inscription - Les 7e Rencontres VRM

Cliquer ICI pour remplir le formulaire d'inscription

Envoi

Pour plus d’informations, contactez Valérie Vincent (vincentv@ucs.inrs.ca)