Les Midis de l’immigration

Le rôle des villes en matière d’immigration: analyse des arrangements institutionnels à l’échelle des villes de Gatineau et Québec

Jeudi 9 février 2023
INRS (385, rue Sherbrooke Est, Montréal)
Local 2109

Conférencière invitée : Maude Marquis-Bissonnette, professeure adjointe à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP)

Gratuit et ouvert à tous. SVP confirmez votre présence à Islem Bendjaballah (islem.bendjaballah@inrs.ca)

Présentation

Cette conférence constitue une présentation de la démarche doctorale de la conférencière, particulièrement les résultats de la recherche. Elle porte sur le rôle des villes en matière d’immigration, plus particulièrement au Québec. Ainsi, cette recherche vise à répondre à la question suivante: comment les communautés locales à l’échelle des villes du Québec accueillent-elles et intègrent-elles les immigrants?

Cette recherche vise à comprendre la capacité des communautés locales à mobiliser les parties prenantes, à coordonner les services dédiés aux immigrants et à les livrer. La recherche s’appuie sur les leçons apprises dans le reste du Canada. Deux études de cas sont menées, soit dans les villes de Gatineau et Québec. L’analyse est basée sur le cadre théorique de la gouvernance multiniveaux, car l’immigration est une responsabilité de plus en plus partagée entre divers paliers de gouvernements en faveur des gouvernements locaux. Cette étude conduit à des contributions empiriques et théoriques.

Conférencière invitée

Maude Marquis-Bissonnette est titulaire d’un doctorat en politiques publiques de l’Université Carleton. Au printemps 2022, elle a soutenu sa thèse portant sur le rôle des villes en matière d’immigration. Depuis juin 2022, Maude Marquis-Bissonnette est professeure en gestion municipale à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Ses intérêts de recherche concernent plusieurs aspects de la gouvernance municipale ainsi que la collaboration intergouvernementale.

En 2017, elle a été élue conseillère municipale à la ville de Gatineau assumant ensuite la direction de nombreux dossiers dont l’aménagement du territoire, l’environnement,  l’habitation, l’immigration et le vivre-ensemble. Elle a siégé au conseil d’administration de la Société de transport de l’Outaouais (STO), celui de l’Office d’habitation de l’Outaouais ainsi qu’au Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais (CREDDO). En 2021, elle est élue cheffe de son parti politique (Action Gatineau) et termine seconde dans la course à la mairie.

À ce jour, Maude Marquis-Bissonnette demeure engagée dans sa communauté, notamment au conseil d’administration du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau. Elle agit à l’occasion comme consultante dans des organismes ou gouvernements locaux. Finalement, elle s’exprime fréquemment dans les médias et comme conférencière.