Séminaire de recherche sur la ville (Série Intersections)

Revitalisation et « bulle touristiques » : une gentrifiation instantanée par la touristification du quotidien ?

Jeudi, 16 avril 2020, 12 h 45 à 13 h 45

ESG UQAM, Local R-4880
Pavillon des sciences de la gestion, UQAM
315, rue Sainte-Catherine Est

Affiche (PDF)

Présentation

De nombreux programmes et projets de revitalisation, à travers différentes actions, mettent en scène une authenticité « pasteurisée » et sécurisent les quartiers afin d’offrir une expérience.

En s’intéressant aux transformations de l’environnement construit des quartiers centraux montréalais, leur gentrification et ses impacts sur les populations locales, nos travaux ont mis en exergue un nouveau phénomène dans les quartiers centraux montréalais : à la marchandisation du logement s’ajoute une « hypermarchandisation de la vie urbaine » où les résidents potentiels sont visés tout comme s’ils étaient des touristes de leur propre vie. Dans ce projet qui se situe à l’intersection du champ des études urbaines et celui des études touristiques, l’analyse de discours promotionnels de nouveaux développements immobiliers montre que la bulle touristique s’étend vers les espaces quotidiens de l’habiter.

Conférencier(ère)s invité(e)s

Hélène Bélanger est professeure en études urbaines à l’Université du Québec à Montréal et membre du Collectif de recherche et d’action sur l’habitat. Ses travaux portent sur des thèmes touchant au droit au logement, notamment sur l’appropriation des environnements résidentiels incluant ses espaces publics, la gentrification, le chez-soi et les impacts des interventions urbanistiques sur l’appropriation des environnements résidentiels. Elle participe à de nombreuses recherches collaboratives avec les groupes communautaires.

Dominic Lapointe, détenteur d’un doctorat en développement régional, est professeur en études touristiques à l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux portent sur les questions de la production des espaces touristiques, du développement des destinations touristiques non métropolitaines, des changements climatiques et du tourisme, des théories critiques et du tourisme autochtone. Depuis 2017, il est responsable du Groupe de recherche et d’intervention tourisme, territoire et Société et depuis 2020, il est titulaire de la Chaire de recherche UQAM sur les dynamiques touristiques et les relations socioterritoriales.

Informations

Événement gratuit et ouvert à tous. Pour plus d’informations : lachapelle.ugo@uqam.ca