Compte rendu – Devenir « noir » sur les routes migratoires. Racialisation des migrants subsahariens et racisme global

Les populations subsahariennes empruntant les routes migratoires vers l’Europe sont l’objet d’un processus de racialisation qui les réduit à être porteuses d’une couleur de peau. C’était l’idée principale défendue par Mustapha El Miri, maître de conférences au département de sociologie de l’Université Aix-Marseille, lors de la conférence des Midis de l’immigration, le 26 octobre 2021. S’appuyant sur une enquête terrain réalisée au Maroc, en Espagne et en France de 2014 à 2018, le conférencier soutient que ces formes de racisme subies par les migrants subsahariens sont invisibilisées scientifiquement et politiquement et qu’elles se déploient dans les relations sociales quotidiennes.

Les Midis de l’immigration – « Faire couple » dans l’immigration au Québec : contraintes socio-administratives et arrangements privés

Il est acquis que l’immigration présente de nombreux défis dont les impacts se font ressentir sur la vie intime et familiale des personnes évoluant dans cette trajectoire. C’est autour des enjeux touchant la construction de projet de vie commun, au fil du parcours migratoire, que reposent les recherches menées par les deux conférencières.

Compte rendu – Ce que les arts et la culture révèlent de l’expérience migratoire

Alors que la sociologie de l’immigration puise dans de nombreuses disciplines (science politique, démographie ou économie), le champ des pratiques artistiques et culturelles quant à lui permet de jeter un nouvel éclairage sur nos compréhensions des expériences migratoires. Le Midi de l’immigration du 22 avril 2021 intitulé Ce que les arts et la culture révèlent de l’expérience migratoire visait précisément à interroger les postures méthodologiques et les réflexions sociologiques émanant du croisement entre sociologie de l’immigration et sociologie de l’art et de la culture.

Compte rendu – Conférence de Geneviève Binette, Anna Goudet et Janet Cleveland

Le 25 février 2021 a eu lieu le septième webinaire de l’ÉRIQA intitulé « Les demandeurs d’asile travaillant dans les secteurs essentiels pendant la pandémie » au cours duquel ont été présentés et discutés les résultats d’un sondage mené par la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI) auprès de personnes demandeuses d’asile travaillant dans les services essentiels au Québec durant les premiers mois de la crise sanitaire. L’événement était organisé en collaboration avec les Midis de l’Immigration. 

Compte rendu – Conférence de Kamel Beji et d’Islem Bendjaballah

Pour les étudiant.es internationaux.les déjà installé.es au Québec au moment de l’adoption de la réforme du PEQ, il va sans dire que leur manière d’anticiper leur futur a changé drastiquement. Les étudiant.es qui planifiaient demander la résidence permanente voient non seulement les délais augmenter de près de 50%, mais les conditions d’admissibilité restreintes peuvent rendre presque impossible l’application à ce statut.