Raconte-moi un terrain – Entretien avec Morgan Mouton

Sur le plan pratique, il y avait l’enjeu de réinvestir un terrain fait pendant ma thèse et que j’avais laissé entre parenthèses pendant mes années de postdoctorat. Outre la reprise de contact, il y avait la question d’étudier les faisabilités du terrain de recherche, d’affiner les hypothèses de recherche et d’identifier des cas d’études qui pourraient être approfondis. Ce qui s’est d’ailleurs concrétisé à la faveur d’une subvention institutionnelle du CRSH qui a permis d’y aller pendant 3 semaines et de me livrer à ce premier travail avec des entretiens exploratoires et des prises de contact avec des collègues sur place. Deux institutions ont particulièrement été très importantes à cet égard, l’université d’Ateneo de Manila et la Polytechnic University of the Philippines.

Raconte-moi un terrain – Interview avec Mario Carrier

En 2017, j’ai eu une opportunité d’effectuer une recherche au Bénin, un pays situé en Afrique de l’Ouest, dans lequel la recherche doctorale en aménagement du territoire et développement régional (ATDR) d’Hyppolite Dansou s’est inscrite sous ma supervision. C’était ma première expérience de recherche dans un pays en voie de développement. Ce projet appelé Climat’eau s’est déroulé de 2017 à 2020 et visait à améliorer les conditions de vie de la population dans la commune de Sô-Ava en instaurant des pratiques d’adaptation aux changements climatiques.

Raconte-moi un terrain – Interview avec Nathan McClintock – Déterrer l’histoire des jardins afro-américains à Portland

Les objectifs de ce projet étaient d’abord de retracer l’histoire de Green Fingers, un projet développé par une dame afro-américaine (Viviane Barnett) qui, de 1960 à 1982, a mis en œuvre un projet de jardins communautaires sur des terrains vagues dans le quartier Albina. Ensuite, nous voulions savoir si les politiques et les programmes municipaux avaient encouragé ou entravé le jardinage chez les afro-américains au fil du temps et finalement, si (et comment) le jardinage a contribué à l’autodétermination et à la cohésion de la population afro-américaine à Portland.

Raconte-moi un terrain – Interview avec Geneviève Cloutier – Approcher le dupmster diving par le biais des réseaux sociaux: de l’espace virtuel à la réalité du terrain

Le projet de recherche est né de questionnements partagés concernant ce qu’on appelle « les initiatives citoyennes » – que nous n’avions pas désignées comme telles à l’époque. Les chercheures et les partenaires faisaient le constat qu’il y a de nouvelles formes d’engagement et de participation qui se manifestent dans l’espace urbain et qui sont difficiles à classer dans les catégories habituelles de participation. Pour aborder ces nouvelles formes, nous avons choisi d’étudier les interventions de verdissement et jardinage urbains et celles du dumpster diving, qui est parfois traduit par « glanage » ou « déchétarisme ».